SURF BOAT & IRB

Association des Secouristes de la Côte d’Emeraude

2 rue de l’Hermitage

35730 LA RICHARDAIS.

L’ASCE possède un SURF BOAT et des IRB, si vous le souhaitez, venez rejoindre notre “EKIP” pour participer à ces disciplines.

LE SURF BOAT

Un bateau inventé par les australiens

A l’origine, le Surf Boat a été conçu par les maîtres nageurs Australiens pour le sauvetage en mer. La pratique s’est ensuite étendue notamment sur la côte Est des Etat Unis. Les sauveteurs avaient besoin d’une embarcation lourde, près de 300kg, pouvant franchir les vagues sans encombre, là où un nageur sauveteur ne pouvait intervenir.

Le Surf Boat est une discipline sportive très spectaculaire ; un équipage doit effectuer un aller retour de près de 800 m, aux travers de déferlantes impressionnantes !

Les différentes équipes de 4 rameurs et un barreur qui s’élancent de la plage en même temps, doivent passer les vagues, contourner une bouée placée à 400 m du rivage et revenir à la plage en tentant de surfer les vagues pour doubler les autres concurrents. Arrivé au rivage le rameur de tête (le no 4) saute de l’embarcation et court sur la plage pour être le premier à toucher le drapeau de plage.

La Coupe de France est la compétition phare de cette discipline qui a lieu tout au long du printemps et de l’été sur les plages de l’hexagone.

DECOUVREZ  LE SURF BOAT AVEC NOS AMIS AUSTRALIENS

IRB

L’IRB un outil pour le sauvetage

Les Inflatable Rescue Boats (IRB), ou canots de sauvetage gonflables, sont des canots pneumatiques conçus spécifiquement pour être utilisés dans le cadre d’opérations de sauvetage côtier. Inventés en Nouvelle-Zélande, les IRB sont maintenant également employés dans d’autres pays, tel qu’aux États-Unis et en France, notamment par les associations de sauvetage et les services de secours.

L’IRB est mis en œuvre par un équipage de 2 sauveteurs, mais peut transporter jusqu’à 4/6 personnes lors d’une intervention.

Les IRB sont particulièrement efficaces lorsqu’ils patrouillent sur des plages où les vagues sont puissantes et la surface à surveiller trop grande pour des sauveteurs équipés de paddle-board. Au sein d’un dispositif de surveillance d’un spot ou d’une plage, il est peut-être accompagné ou remplacé par une motomarine.

Avant la patrouille, le pilote doit s’assurer que le canot est correctement armé et prêt à l’emploi. Cela implique de vérifier la pression des flotteurs, ainsi que d’effectuer les vérifications élémentaires du moteur. Dès qu’il est prêt, le second membre de l’équipage aide à la mise à l’eau.

Durant une opération de sauvetage, le pilote doit être attentif aux obstacles à fleur d’eau (rochers et nageurs), et prêter attention à la puissance des vagues. Le second sauveteur contribue à équilibrer le bateau et peut faire office de vigie pour prévenir le pilote de tout danger imminent. Le bateau étant très léger, le positionnement et la coordination des sauveteurs sont essentiels pour l’équilibre général de l’IRB, a fortiori lors des manœuvres de virage et de franchissement de vagues, de shore-break.

L’équipage d’un IRB peut communiquer avec le rivage via une VHF ou par signaux visuels. Au retour d’une patrouille, l’IRB doit être reconditionné afin d’être disponible pour repartir.

L’IRB discipline sportive

Cette discipline est née il y a 50 ans en Australie est aujourd’hui reconnue comme un sport dans le monde entier. Elle est composée de 5 épreuves officielles : l’IRB Rescue Tube, l’IRB Mass Rescue, l’IRB Team Rescue, l’IRB Single Rescue, l’IRB Relais.

Toutes les épreuves sont inspirées du sauvetage côtier professionnel intégrant la notion de sauver des vies. Plus qu’un sport, il incarne des valeurs citoyennes et un état d’esprit. Cette discipline nécessite des qualités sportives (rapidité, endurance, polyvalence, etc…) et humaines (courage, solidarité, cohésion, etc..).

DECOUVREZ UNE INTERVENTION AVEC IRB