Actualités: toute la page actu ici

2017/07/03
Ecole de SAUVETAGE SPORTIF COTIER plage PORT BLANC DINARD

Vacances utiles, inscrivez vos enfants aux sauvetage et securisme pour l été 2017

2017/06/02
COMPÉTITION INTERNATIONALE DES SAUVETEURS CÔTIERS à DINARD

Merci aux compétiteurs, aux officiels, au Président FFSS et bénévoles de l’ASCE pour cette magnifique compétition

2012/05/12
Parcours du COEUR pour les élèves

initiation aux gestes de secours pour de nombreux élèves

2017/04/10
Stage initiation Sauvetage Sportif pour les enfants

Ils ont tous eu le diplôme fédéral de capacité en sauvetage nautique eau plate avec leurs niveaux de bouée.

2017/04/2017
Formation PSC1 ( prévention et secours civiques de niveau 1)

De nombreux stagiaires étaient présent pour se former

Le sauvetage sportif - Présentation des épreuves

Les épreuves d'eau plate

  • 100m, 200m ou 400m " obstacles " :

    Cette épreuve simule le passage d'obstacles par le sauveteur lors de la recherche d'une personne en détresse en un minimum de temps. L'obstacle sera de 2m50 sur 70cm et placé à 12m50 du bord.

  • 100m " mannequin avec palmes " :

    Cette épreuve permet au sauveteur d'agir plus vite lors de la recherche de la personne en détresse grâce à un équipement supplémentaire (les palmes qui seront de 65cm sur 30cm maxi). Le sauveteur doit effectuer 50m en nage libre avec ses palmes puis plonger vers le mannequin placé entre 1m80 et 3m de profondeur, le remonter et le remorquer sur 50m.

  • Sauvetage du mannequin :

    Cette épreuve se court sur 50 m. Elle symbolise la recherche de la personne en détresse et son remorquage en surface en un minimum de temps. Après avoir parcouru 25m en nage libre, le sauveteur plonge vers le mannequin placé entre 1m80 et 3m de profondeur, le remonte et le remorque sur 25m.

  • 100m " combiné de sauvetage " :

    Cette épreuve met le sauveteur en présence d'une difficulté supplémentaire par la recherche en apnée de la personne en détresse et son remorquage en surface après l'avoir repéré . Après avoir parcouru 50m en nage libre, le sauveteur doit s'immerger sur une distance de 17,50m, remonter le mannequin et le remorquer sur le reste de la distance.

  • 100m " sauvetage du mannequin avec palmes et bouée tube " :

    Après avoir parcouru 50m en nage libre avec une bouée tube et des palmes et après avoir touché le bord au virage, le sauveteur doit fixer la bouée tube autour d'un mannequin qui est tenu par un co-équipier et doit le tracter pendant les 50 derniers mètres.

  • 200m " super sauveteur " :

    Après avoir parcouru 75m en nage libre, le sauveteur plonge vers un mannequin placé entre 1m80 et 3m de profondeur, le remonte et le remorque jusqu'à la ligne des 100m. Après avoir touché le mur, il lâche le mannequin et, tout en restant dans l'eau, enfile ses palmes et la bouée tube qui se trouvent sur le bord. Il nage alors 50m, touche le mur, fixe la bouée autour du mannequin et le tracte jusqu'à l'arrivée.

  • 4 x 50m " obstacles " :

    4 sauveteurs se relayent sur 50m en passant sous les obstacles placés à 12,50m du bord.

  • 4 x 25m " relais du mannequin "

    Sur une distance de 100m, quatre sauveteurs se relayent pour remorquer en surface le mannequin qui représente une personne en détresse

  • 4 x 50m Relais Palmes Bouée Tube :

    Chaque sauveteur effectuera 50 m NL avec palmes et bouée tube. Le premier effectuera un départ plongé alors que les autres relayeurs partiront dans l’eau. La bouée tube sera considérée comme le témoin lors du passage du relais.

  • 4 x 50m " relais de la bouée tube " :

    Le 1er sauveteur nage sur 50m. Le 2ème sauveteur nage 50m avec palmes. Le 3ème sauveteur nage 50m en remorquant une bouée tube. Et le 4ème sauveteur, tracte sur 50m le 3ème sauveteur à qui il a passé la Bouée tube. Dans la catégorie Benjamin, le 3ème sauveteur ne sera pas tracté. Le 4ème sauveteur effectuera 50m " nage libre " avec palmes et bouée tube.

  • 4 x 50m " relais sauvetage " :

    Le 1er sauveteur nage sur 50m en surface. Le 2ème sauveteur parcours les 50m avec palmes en apnée totale et remonte le mannequin au 3éme sauveteur qui nage sur 50m en remorquant le mannequin. Enfin, le 4ème sauveteur, chaussé de palmes, tracte sur 50m le mannequin.

  • Relais " lancer de corde " (Line Throw) :

    Un sauveteur lance une corde afin de ramener un autre sauveteur vers le bord de la piscine pour simuler le sauvetage d'une victime avec une corde et ce dans un minimum de temps.

  • SERC :

    Un sauveteur lance une corde afin de ramener un autre sauveteur vers le bord de la piscine pour simuler le sauvetage d'une victime avec une corde et ce dans un minimum de temps.

Les épreuves côtières

Ces spécialités sont inspirées du sauvetage côtier professionnel et de la volonté de "sauver mieux et plus vite". Le sauvetage côtier regroupe les épreuves se pratiquant sur sable et sur plan d'eau (mer, océan, lac). On dénombre 6 épreuves individuelles et 4 épreuves par équipe sous forme de relais

Individuel :

  • Course (Sprint) :

    Un sauveteur court sur une distance de 90 m sur le sable.

  • Éventuellement 2 km course :

    course de 2 km sur sable.

  • Nage (Surf Race) :

    Les sauveteurs s'élancent d'une ligne de départ, nagent jusqu'à une ou plusieurs bouées, qui symbolisent un noyé, et reviennent jusqu'à la plage le plus rapidement possible.

  • Board Race (Paddle Board) :

    Les sauveteurs s'élancent d'une ligne de départ, rament avec leur planche jusqu'à une ou plusieurs bouées, qui symbolisent un noyé, et reviennent jusqu'à la plage le plus rapidement possible.

  • Surf Ski (Ski race) :

    Le départ se fait dans l'eau et les sauveteurs doivent effectuer un parcours avec leur surf ski (kayak de mer) délimité par des bouées, avant de revenir vers la plage pour passer la ligne d'arrivée matérialisée par deux drapeaux dans l’eau.

  • Beach flag :

    Le départ se fait dans l'eau et les sauveteurs doivent effectuer un parcours avec leur surf ski (kayak de mer) délimité par des bouées, avant de revenir vers la plage pour passer la ligne d'arrivée matérialisée par deux drapeaux dans l’eau.

  • Combiné de sauvetage côtier (Océanman Race) :

    Les sauveteurs nagent sur une distance de 400 m, réalisent un parcours avec planche, un parcours surf ski et une course sur le sable (l'ordre des épreuves est tiré au sort).

En équipe :

  • Relais sprint sur sable (Beach relay) :

    4 sauveteurs se relaient sur une distance de 4 fois 90 m en se passant un témoin (bâton)

  • Relais Sauvetage Bouée Tube (Rescue Tube rescue Race) :

    4 sauveteurs sont nécessaires pour ce relai. Le premier nage jusqu'à une bouée, lorsqu'il est arrivé à cette bouée, il lève son bras pour donner le signal de départ au deuxième sauveteur qui s'élance avec une paire de palmes et une bouée tube. Il doit aller le plus rapidement possible « sauver » le premier sauveteur qui joue le rôle de la victime. Le sauveteur muni de la bouée tube va « clipser » sa victime et va la ramener jusqu'à la plage le plus vite possible. Les deux autres sauveteurs vont saisir la victime par les bras et la tirer jusqu'à la ligne d'arrivée.

  • Relais Sauvetage en Planche (Rescue Board Rescue Relay) :

    Le premier sauveteur part de la plage et nage jusqu'à une bouée. Une fois arrivé, il donne un signal au deuxième sauveteur. Le deuxième part de la plage avec la planche, récupère son équipier à la bouée, et revient à deux sur la planche, en terminant au final par un sprint sur la plage avec la planche.

  • Relais Combine de Sauvetage (Taplin Relay) :

    C’est un « Océanman » en équipe, 4 sauveteurs se relayent et réalisent chacun une des épreuves (sprint, nage, planche et kayak)

  • Relais Planche de Sauvetage :

    Parcours de planche effectué par 4 relayeurs

  • Relais Nage :

    Parcours de Nage effectué par 4 relayeurs.

  • Team Race :

    Parcours de Nage effectuer en équipe les 4 compétiteurs de chaque équipe part en même temps.

  • Double ski :

    Parcours de surfski biplace.

  • Le surfboat :

    Le surfboat, avec son bateau de près de 300 kilos et ses rames atteignant près de 5 mètres, ses rameurs et son sweper (barreur), est une course très spectaculaire avec son parcours aller de près de 400 m en passant à travers des déferlantes dépassant parfois deux mètres, et son retour de même distance en surf.

Nous contacter